Achetez en ligne

Tsoku Maela

 1,000.00

Acheter Tsoku Maela Photographe

The three: Mind, body, soul, 2017
Photographie sur Fuji crystal archive
Ed. 10 + 1 AP | 80×80 cm
         

Dans un rêve si lucide, suspendu entre la vie et la mort, à la recherche de soi dans un courant de conscience, je vis l’infini. Un Univers qui se regarde avec fantaisie. « Qui suis-je ? », demandai-je au spectateur infini, les yeux aussi profonds que l’océan, l’âme déchirée par le tremblement de terre. Tourbillonnant dans la piscine de ma confusion; tout ce qui n’a pas été dit laissait beaucoup à désirer. « Qui suis-je ? », demandai-je à l’Infini, la peau comme une noix de pécan comme les collines africaines, une telle beauté m’a noué le ventre en nœuds bantous. Est-ce de l’amour ou de la luxure ? La question se répercute dans les couloirs de mon esprit, me rappelant le jour où je les ai choisis comme étant les miens. Je me souviens avant ma naissance. Je me suis souvenu de mes nombreuses morts. Avant que l’Infini ne devienne Moi, et que je ne devienne infini. « Qui suis-je ? », demandai-je encore une fois. Le silence m’a donné une violence si misérable que l’esprit a fait la guerre contre le cœur. Les mains tremblent, les épaules faibles, les genoux bouclés par le poids du cadeau, l’onction : « Qui suis-je ?! Choisi pour vivre cette vie ? Indigne et malavisé, pourquoi m’as-tu choisi ? Qui suis-je ? » Le silence m’a donné une violence si misérable que l’espoir a fait la guerre contre le temps, mais l’Infini a fini par répondre, en se roulant dans son berceau, au rire qui jaillissait de son nombril : « Qui êtes-vous ? »

Catégories : ,